Coffre à dentelles

Le plaisir de créer…

La première dentelle…

Classé dans : Couture,Jarretière — 8 décembre, 2012 @ 10:35

Le 31 mars dernier, ma sister préférée disait oui à l’homme de sa vie.

Pris dans le tourbillon de cette organisation précipitée (4 mois…), un gros détail a été omis…

Alors je textotais avec la future mariée, une pensée me traversa l’esprit, une semaine avant la noce : « As-tu pensé à ta jarretière ? » – « Non ! ».

Je me dis alors que le plus simple serait de la faire moi-même. Problème : pas le temps de courir les merceries à la recherche de la dentelle parfaite.

Alors, pour la première fois de ma vie, j’allais fouiller dans le coffre à dentelles. C’est la main fébrile que j’ai commencé à sortir tous les coupons, les yeux mouillés… Mamina ferait, malgré tout, partie de la fête.

Mon choix se porta sur une dentelle, que le temps avait un peu jauni. Et surprise ! Au fond du coffre, un long ruban de satin rose m’attendait ! La jarretière ne serait donc pas bleue, mais au moins, ce serait quelque chose de vieux !

J’ai alors entrepris mon ouvrage, me servant d’un tambour à broder (bien pratique pour maintenir l’élastique tendu et assurer une fronce régulière). Je la décore d’une fleur faite au crochet, par mes soins (en fil de coton). La touche finale : quelques perles de rocaille qui traînaient au fond de mon tiroir. Et quatre heures plus tard, la magie opéra : la pièce de toutes convoitises était prête !

La première dentelle... dans Couture jarretiere-300x199

Crédit photo : La Boîte à Magie

 

Et le jour J, sur la mariée :

Crédit photo : La Boîte à Magie

C’est le papa qui gagna la jarretière…

Et telle fût l’histoire de la première dentelle…

 

Les photos publiées vont ont plu ? Rendez-vous sur la page facebook de La Boîte à Magie. Laurine est une photographe de talent. N’hésitez pas à faire appel à ses services pour immortaliser vos plus beaux moments ! L’artiste est à Perpignan.

Coffre à dentelles

Classé dans : Non classé — 8 décembre, 2012 @ 9:50

Le coffre à dentelles… Qu’est-ce donc ?

Ma grand-mère, Mamina, avait cette habitude de tout garder : les fins de pelotes dans un sac, les boutons dans une boîtes… et les dentelles dans un coffre !

Si c’est elle qui m’a initiée aux travaux de coutures, je ne m’y suis vraiment intéressée que lorsqu’elle nous a quittés.

Avec elle, j »ai appris à me servir des aiguilles et du fil, du tambour à broder et du crochet.  Même si elle n’était pas une grande couturière ou une grande tricoteuse, tout ce qu’elle faisait, elle le faisait avec son coeur et ce qui rendait ses travaux uniques. Créer ces petits riens de ses mains lui avaient permis de garder son âme d’enfant. Telle une gosse pour la fête des mères, c’était les yeux remplis d’étincelles qu’elles nous offrait ses dernières création, avec cette petite fierté infantile tellement touchante.

Si l’on crochetait ensemble, si je pouvais me servir comme bon me semblait de sa machine, il y avait une chose que je ne faisais jamais : fouiller dans ses laines et tissus.

Aujourd’hui, je vais mettre mon temps libre à profit pour créer mille et une petites choses.

A son décès, je n’ai voulu que deux choses : sa machine à coudre… et son coffre à dentelles !

Bonjour tout le monde !

Classé dans : Non classé — 8 décembre, 2012 @ 8:20

Bienvenue dans unblog.fr. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !

1...34567
 

Jessicalee983 |
MARYSE CREATIONS |
Springflower |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pelote des aiguilles et...
| Lmodetoutpourlamode
| Lapetitemercelote