Coffre à dentelles

Le plaisir de créer…

Le motif fleur au crochet (tuto)

Classé dans : Crochet,Tuto — 27 février, 2013 @ 8:25

Je vous ai sélectionné un motif à crocheter en rond, assez simple à réaliser, qui peut se décliner en frise, naperon, marque-page, couverture, etc… Ce motif rend aussi bien avec un fil de coton ou de laine…

Je l’ai adapté du tutoriel de Passion Crochet. Pour des raisons esthétiques, j’ai modifié le nombre de brides et de mailles, mais le principe reste le même.

Pour réaliser cette fleur, nous utiliserons :

- la chaînette et les mailles en l’air (ml) :

http://www.dailymotion.com/video/xbgwdq

 

- la maille coulée (mc) :

http://www.dailymotion.com/video/xkpldy

 

- la triple bride (tb) :

http://www.dailymotion.com/video/xdyt2j

 

Ici, j’ai utilisé du fil de coton et un crochet n°2.

On commence par une chaînette de 16 ml fermée par une mc dans la première ml.

Le motif fleur au crochet (tuto) dans Crochet crochet-1-300x225

Chaînette

Rang 1 : 1 ml, *faire un jeté, piquer dans rond, ramener le brin à travers les 2 boucles* x 31, 1 mc dans la première maille

crochet-2-300x225 coton dans Tuto

Rang 1

Rang 2 : 5 ml, 3 tb, 3 ml, *sans sauter de mailles : 4 tb, 3 ml* x 7 et terminer par 1 mc (on se retrouve avec 8 arcs de 3 ml)

crochet-3-300x225 crochet

Rang 2 : triples brides

crochet-4-300x225 fleur

Rang 2 terminé

Rang 3 : On ne panique pas, quand on a pris le coup, c’est très simple !

Piquer le crochet entre la 2ème et la 3ème tb du rang précédent et faire une ms :

crochet-5-300x225 motif

Rang 3 : maille coulée au milieu des triples brides du rang précédent

 

Nous allons maintenant travailler dans les arceaux. Réalisez 8 tb dans les arceaux de 3 ml du rang précédent :

crochet-6-300x225 tuto

Rang 3 : 8 triples brides dans les arceaux

Quand vous avez terminé vos tb, faites directement 1 ms au milieu des tb du rang précédent et recommencez jusqu’à terminer le rang. A la fin du rang, terminez par une mc et coupez le fil.

 

Faites-en plusieurs, assemblez-les comme bon vous semble… Et voilà le résultat :

capture1 tutoriel

 

Le truc en plus : n’hésitez pas à passer un coup de fer à repasser sur votre ouvrage pour bien l’aplatir. 

 

 

J’ai testé pour vous… Discipliner ses boucles !

Classé dans : J'ai testé pour vous... — 26 février, 2013 @ 10:03

Dans mon précédent test, je me coupais les cheveux toute seule. Le coup de ciseaux m’avait permis de retrouver de jolies boucles rebondies.

J'ai testé pour vous... Discipliner ses boucles ! dans J'ai testé pour vous... capture

Mamina me racontait comment elle faisait, dans sa jeunesse, pour donner un joli mouvement à ses cheveux. La méthode était pour le moins farfelue !!!

Je replace le contexte : Goupillères (Yvelines), durant la seconde Guerre Mondiale. Les hommes sont partis au front et les femmes doivent prendre leur place dans les usines. Mamina, adolescente, travaille dans… une fabrique de préservatifs ! Comme dans toute production à la chaîne, il y a des produits défectueux. Mamina conservaient alors ces préservatifs non conformes et s’en servaient comme bigoudis ! Et quand elle m’en parlait, c’était toujours avec beaucoup d’enthousiasme car « Ça n’abîme pas les cheveux et ça tient bien en place« .

Vu le coût de la vie aujourd’hui, il deviendrait vite onéreux d’utiliser cette méthode (à moins de travailler au contrôle qualité chez Durex…).

Je me suis tournée vers mon autre grand-mère, de qui j’ai hérité cette tignasse indomptable magnifique cascade de boucles. Née en 1933, elle n’avait évidemment pas à disposition moult produits capillaires et autres fers à friser. Elle enduisait, avec parcimonie, ses cheveux de Brillantine (ça se trouve encore, attention : c’est très gras), enroulait ses mèches autour de bandes de tissus, puis faisait un noeud autour petit chignon ainsi formé. Elle mettait enfin un filet pour maintenir le tout en place et laissait passer la nuit. Au matin, elle défaisait tout ça, passait un léger coup de brosse et positionnait des peignes, très tendances à son époque.

J’ai testé. Ça marche très bien. Au coup de brosse, j’ai préféré « casser » légèrement les boucles avec mes doigts. Par contre gros bémol pour les cuirs chevelus qui ont tendance à regraisser vite. La Brillantine est très grasse et va vous obliger à vous laver plus souvent les cheveux et à utiliser des masques purifiants. Point positif, la Brillantine va aussi nourrir vos pointes sèches.

Par rapport à la nature de mes cheveux, je préfère un sérum à la Brillantine. A vous de tester !

J’ai testé pour vous… se couper les cheveux soi-même !

Classé dans : J'ai testé pour vous...,Tuto — 25 février, 2013 @ 9:03

Quand, le 31 décembre 2011, mon amoureux et moi avons pris la décision de nous marier, j’étais toute euphorique.

Quand, le 14 janvier 2012, nous avons arrêté la date, nous étions heureux de notre choix : un 31 décembre, quelle originalité ! Le dernier mariage de l’année et offrir un joli réveillon aux gens qu’on aime… Ça nous ressemblait !

Et puis oh ! Malheur ! Mes cheveux en sont au stade du carré long et je veux une jolie coiffure de princesse, pas le choix : je dois me laisser me pousser les cheveux jusqu’au jour J.

Malheureusement, ma tignasse crinière frisée ne me permet pas le laisser aller. Mais, n’ayant qu’une confiance limitée dans les coiffeurs (autre qu’une de mes meilleures amies), j’ai décidé de dépointer moi-même mes cheveux. Par précaution, je ne toucherai qu’au devant. Armée de mon peigne et mes ciseaux, j’ai utilisé cette méthode :

Image de prévisualisation YouTube

Maintenant que le mariage est passé, je peux oser aller plus et m’attaquer à l’ensemble de la chevelure. Comment vous dire qu’au bout d’un an sans coupe, mes boucles ressemblaient plutôt à un joli foutoir qu’à des anglaises dignes de ce nom. Mon inconscience pathologique m’a poussée à tenter cette expérience :

Image de prévisualisation YouTube

Je n’ai pas immortalisé l’état catastrophique de mes cheveux avant (les boucles n’étaient plus qu’une sombre mousse…), mais voilà le résultat (en demi-queue) :

J'ai testé pour vous... se couper les cheveux soi-même ! dans J'ai testé pour vous... capture

J’ai attaché mes cheveux en queue basse et les ai laissé sécher naturellement. J’ai eu une agréable surprise ! Les boucles sont bien revenues.

Et cheveux lissés, voilà ce que ça donne :

sans-titre-1-300x199 cheveux dans Tuto

J’ai bien respecté la consigne du « tête parallèle au sol« . Penchez plus la tête en avant pour un dégradé plus prononcé.

Evidemment, ça ne remplace pas un tour chez le coiffeur (et l’agréable massage du cuir chevelu), mais c’est une technique efficace qui dépanne bien.

Pour moi, c’est validé !

Référencement

Classé dans : Non classé — 24 février, 2013 @ 9:13

Référencement logo   http://www.boosterblog.com 

 

 

 

 

Les 7 commandements du crochet

Classé dans : Crochet — 24 février, 2013 @ 4:59

Se lancer dans le crochet nécessite quelques principes de base à appliquer :

 

- Le bon outil tu choisiras.

Ça peut paraître bête, mais c’est le B-A-BA ! Et puis, c’est comme le Port-Salut, c’est marqué dessus. Lorsque que vous achetez un fil ou une laine, on vous indique toujours quelle aiguille et quel crochet sont les plus adéquat. A moins de vouloir faire un effet de style, il est vraiment conseillé de suivre cette indication.

 

- Sur n’importe quel fil, ton dévolu tu jetteras.

Là encore, je semble enfoncer une porte ouverte, mais c’est vrai ! Mamina m’a toujours dit, »Du moment que tu as un fil souple et qui se tient, tu pourras toujours en faire quelque chose« . Beaucoup de crocheteuses (et teurs) ne jurent que par le fil de coton. Pour ma part, j’ai débuté sur de la laine, mais j’adore tenter de nouvelles expériences !

 

- De patience, tu t’armeras

Quand on débute, le crochet est très fastidieux. Il s’agit de maîtriser une posture des main pas franchement très naturelle, de retenir divers enchaînements de boucles, etc… Bref, de quoi s’arracher les cheveux ! Mais une fois qu’on a pris le coup, ça va tout seul.

 

- Ton carnet de bord tu rédigeras.

Encore une petite astuce de Mamina : consigner dans un cahier/classeur… une trace des différents travaux exécutés. Une photo, une description des points utilisés, tout ce qui peut vous rappeler comment vous avez monté votre ouvrage. On a tous commencé un ouvrage, puis l’avons oublié avant de le reprendre quelques temps plus tard, se trouvant incapables de nous souvenir comment on a bien pu en arriver là… Mais aussi, ça vous permet également de réutiliser des techniques dans de nouveaux ouvrages.

 

- Le nombre de mailles tu compteras.

Pour obtenir un travail homogène et constant, il est nécessaire de compter régulièrement le nombre de mailles montées dans un rang. L’avantage du crochet est que si, accidentellement, vous sautez une maille, vous pourrez toujours en rajoutez une le rang au dessus. Faire cette petite vérification vous permettra de ne pas vous retrouvez avec un gros décalage 10 rangs plus tard !

 

- A la tension de ton fil, tu veilleras.

Aussi importante que le nombre de mailles, maintenir constante la tension du fil vous permettra d’obtenir un ouvrage esthétique.

 

- Réalisable, ton objectif sera.

Et oui, comme quand on débute toute nouvelle activité, il est important de se fixer un objectif réaliste. Ne vous mettez pas en tête de réaliser tout de suite un immense couvre-lit pour votre king size, mais commencez par quelque chose de plus petit comme une écharpe, des napperons, des petits accessoires de déco… Idem pour le niveau de difficulté. Ne vous embarquez pas dans des triples brides ou des points pop-corn avant de bien maîtriser la maille coulée ! Tout viendra en son temps…

 

Les 7 commandements du crochet dans Crochet norethrud-sur-instagram

 

Photo : Norethrud (découvrez toutes ses photos sur Instagram)

Je pense avoir fait le tour de la question. Vous entendrez souvent dire de la part des crocheteurs que c’est une activité qui détend, et c’est vrai ! Vous devez vous concentrer sur ce que vous faites et uniquement sur ça. Il s’agit d’un moment bien à vous.

Vous serez aussi l’objet de quelques moqueries de la part des non-crocheteurs. Personnellement, ma chère et tendre moitié ne manque pas de me qualifier de « Petite vieille« …  Mais la satisfaction de faire perdurer ce savoir-faire et de créer quelque chose de mes mains est bien plus grande.

Alors, faites le grand saut, et à vos crochets !

 

Du Rihanna et du crochet dans un même article… Le retour

Classé dans : People — 21 février, 2013 @ 8:40

Hier, je parlais de la première collection de la chanteuse Rihanna pour la marque River Island.

Je vous faisais part de mon doute à pouvoir porter aisément ses créations. Puis, j’ai attiré votre attention sur ce modèle au crochet :

Du Rihanna et du crochet dans un même article... Le retour dans People rihanna-river-island1

La chanteuse est actuellement à Hawaii, où elle fête ses 25 ans, en compagnie de son petit-ami Chris Brown. Et, je confirme, c’est difficilement portable… J’irai même jusqu’à dire que seule Rihanna peut porter du Rihanna !

1058805-rihanna-fume-deux-joints-avec-chris-620x0-2-218x300 chris brown dans People

(Cet article ne sert à rien… Mais c’est tellement agréable un peu de futilité, non ?)

 

Du Rihanna et du crochet dans un même article… Et oui !

Classé dans : Crochet,People — 20 février, 2013 @ 5:38

La très talentueuse, et plutôt bien faite de sa personne, Rihanna, a tenté de rajouter une corde à son arc.

Du Rihanna et du crochet dans un même article... Et oui ! dans Crochet rihanna-river-island-2-234x300

Après la chanson et le cinéma, la beauté de la Barbade s’est essayée à la mode… Bon, là, je reste un peu dubitative…

Lors de la Fashion Week de Londres, Rihanna a présenté, lors d’un défilé de 9 minutes, ses premières créations. Pour celà, elle s’est associée à la marque britannique River Island.

Diva Diva Diva est arrivée une heure en retard à son premier défilé… Mais selon les spécialistes, les modèles présentés étaient loin de remplir le niveau d’exigence attendu lors d’un tel événement. « The Horror ! » s’écrit même le Daily Beast.

Je dois avouer que, personnellement, malgré mon corps de déesse (oui, je sais, on peut toujours rêver), j’aurais du mal à porter ces créations.

Un modèle de la collection été a attiré mon attention (en même temps, si vous arrivez à porter ça en hiver, c’est qu’on ne doit pas vivre sous les mêmes latitudes…). Il s’agit d’un ensemble en crochet, brassière et jupe et, comment dire… J’ai tout de suite pensé à une pauvre morue déssalée prisonnière d’un filet de pêche !

rihanna-river-island crochet dans People

Comme quoi, on peut être passionnée de crochet, adorer l’artiste, mais les deux ensemble, ce n’est pas gagné !

Un doudou pour lire… (tuto)

Classé dans : Crochet,Tuto — 18 février, 2013 @ 9:04

Un doudou, ça soigne beaucoup de maux.

J’ai choisi de m’inspirer d’un modèle vu sur DROPS.

Il s’agit d’un marque-page rigolo, décliné en version « doudou », réalisé uniquement avec des mailles serrées et des mailles en l’air. La particularité de cet ouvrage est que le corps est tout fin et tout mou, contrastant avec une tête toute ronde !

Voilà de quoi rassurer votre petit trésor qui apprend à lire…

Un doudou pour lire... (tuto) dans Crochet mp-doudou-3-200x300

DIFFICULTÉ :
Pour des débutants patients

ASTUCE CROCHET:
Commencer chaque tour par 1 ml et joindre avec 1 mc dans la ml du début du tour. Tourner avec 1 ml en fin de rang.

ABRÉVIATIONS :
ml : maille en l’air / ms : maille serrée
——————————————————–
——————————————————–
MARQUE-PAGE DOUDOU :
Commencez par la tête, et crochetez ensuite le corps, terminez par les jambes, pieds, bras et oreilles. J’ai choisi une laine bouclée et un crochet n°4… J’y ai laissé un doigt et ma vue, mais le résultat vaut le coup ! J’avais envie d’un petit ourson bleu…

TÊTE :
Crochetez 4 ml en bleu et joindre en rond avec 1 mc dans la 1ère ml.
TOUR 1: 8 ms dans le rond = au lieu de piquer dans une maille, piquez votre crochet dans le rond.

Astuce : coincez un brin de laine d’une couleur différente sous la première maille de votre rang, vous saurez donc où fermer votre rond !


TOUR 2: 2 ms dans chaque ms = 16 ms.
TOUR 3: * 1 ms dans la ms suiv, 2 ms dans la ms suiv *, répétez de *-* = 24 ms.
TOUR 4: * 1 ms dans chacune des 2 ms suiv, 2 ms dans la ms suiv *, répétez de *-* = 32 ms.
Crocheter 8 tours de ms (= 1 ms dans chaque ms).
TOUR 13: * 3 ms, sautez 1 ms *, répéter de *-* = 24 ms.
TOUR 14: * 2 ms, sautez 1 ms *, répéter de *-* = 16 ms.
TOUR 15: * 1 ms, sautez 1 ms *, répéter de *-* = 8 ms.
Rembourrez la tête avec un peu de ouate (à défaut, des chutes de laine, de tissu…) puis fermez l’ouverture en bas en crochetant 4 ms dans les 2 épaisseurs – ne pas couper le fil mais continuer le corps.

CORPS :
Continuer en allers retours, toujours avec la laine bleue. Commencer d’abord par 1 rang de 2 ms dans chaque ms = 8 ms, puis crocheter 1 ms dans chaque ms. Utilisant une laine un peu épaisse, j’ai choisi d’augmenter 2 rangs sur 3 (augmenter 1 ms de chaque côté en crochetant 2 ms dans la 1ère/dernière ms jusqu’à ce qu’il y ait 2 ms de plus que sur le rang précédent). Le 3ème rang sera 1 ms sur chaque ms. Chrochetez ainsi jusqu’à obtenir la largeur souhaitée (pour moi, ça a été 20ms), puis crochetez 10 rangs de ms. Comme pour les augmentations, diminuez ensuite 1 ms de chaque côté 2 rangs sur 3 en sautant la 2ème/l’avant dernière ms de chaque côté jusqu’à ce qu’il reste 10 ms, et coupez le fil.

Pour le ventre, on applique le même principe avec la laine écrue . J’ai débuté avec une chaînette de 3 ml, en augmentant sur le même principe jusqu’à obtenir une largeur de 16ms. J’ai réalisé 5 rangs de 16 ms, puis j’ai diminué jusqu’à ce qu’il reste 8 ms. Adaptez en fonction de votre goût. Cousez ou crochetez le ventre sur le corps.

JAMBES :
Commencez à crocheter les jambes d’une largeur de 4 ms sur une longueur de 10 cm environ en faisant des allers-retours. Coupez le fil.
Crochetez la 2ème jambe de la même façon sur les 4 premières ms en bas de l’autre côté du corps.

Cousez ou crochetez les jambes sur le corps.

BRAS :
Sur le même principe que les jambes, crochetez 4 ms sur une longueur de 6 cm environ. Augmentez sur de 2 ms sur un rang puis, diminuez pour faire un arrondi avant de couper le fil. Pour la petite touche « papatte », j’ai crocheté un rond de 4ml écru au creux de chaque main.

OREILLES :
Crochetez 5 ml en bleu.
TOUR 1: 1 ms dans chacune des ml.
TOUR 2: 1 ms dans chacune des 2 premières ml, sautez la troisième, puis 1 ms dans les 2 suivantes = 4 ms.
TOUR 3: sautez la première ms, 1 ms dans la suivante, sautez la troisième, puis une ms dans la quatrière.
Coupez le fil. Fixer les deux oreilles sur la tête.

FINITIONS :
Broder les yeux, le nez et la bouche avec du fil noir. Vous pouvez aussi réaliser un petit museau en laine avec un rond de 3 ml.

Evidemment, ceci est une base. Vous pouvez très bien imaginer un lapin rose ou un éléphant vert !

Crochet minutieux

Classé dans : Crochet,Tuto — 18 février, 2013 @ 11:47

Après avoir fait un premier marque-page éventail pour Norethrud, je me suis dit que je pouvais le décliner en version bicolore.

En fouillant dans le coffre de Mamina, j’ai trouvé un petit trésor : un crochet tout mini mini qui, visiblement, a traversé quelques décennies !

J’entreprends donc la confection du marque-page, de couleur rose cette fois. J’utilise un fil de coton DMC « Babylo » n°10 et un crochet n°2. Crochetroo vous explique pas à pas comment réaliser le bookmark, dont je me suis inspirée, ICI

Il est vrai qu’une fois terminé, il faisait un peu fade… Rehaussons tout ça d’un petit fil noir. Je retrouve, au fond du coffre, une échevette de Laine Saint Pierre, qui, elle aussi, ne date pas d’hier. Il s’agit d’un fil constitué de 3 brins, initialement destiné à… repriser les chaussettes !

Avec un seul brin, je crochète des mailles serrées sur certains rangs des différents éventails. Le pompom sera lui aussi bicolore et… voilà le résultat :

Crochet minutieux dans Crochet mp11

 

Je ne saurais vous dire la taille du petit crochet qui est sur la photo et qui m’a servi à la broderie… Mais il est vraiment tout petit petit !!!crochet

 

Amour, Amour, Amour !!!

Classé dans : Culture — 14 février, 2013 @ 10:03

A 14 ans, j’avais, comme il était de coutume, une correspondante américaine.

J’ai, évidemment, pu pratiquer la langue de Shakespeare, mais également, j’en ai un peu plus appris sur sa culture.

Et vînt la période de la Saint Valentin. Et quelle fût ma surprise de recevoir une jolie carte rouge, avec plein de coeurs et l’inscription « Happy Valentine’s Day » ! Dans ma correspondance suivante, je lui ai demandé pourquoi donc une telle attention. Sa réponse était toute simple : tu sais, ici, la Saint Valentin, ce n’est pas que pour les amoureux. On célèbre aussi l’amitié. Et quand on a des amis qu’on aime beaucoup, on le leur dit.

J’ai trouvé ça vraiment intelligent.

Un an plus tard, j’apprendrai à mes dépends qu’on ne dit jamais assez je t’aime. Et c’est quelque chose qui me tient à coeur chaque année : profiter de cette occasion pour « renouveler mes déclarations d’amour ».

Alors, mes amis, passez une bonne Saint Valentin, avec votre moitié, votre famille, vos amis, peu importe, du moment que vous exprimez vos sentiments !

Amour, Amour, Amour !!! dans Culture be_my_valentine_sketch_dribbb-300x225

 

1...34567
 

Jessicalee983 |
MARYSE CREATIONS |
Springflower |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pelote des aiguilles et...
| Lmodetoutpourlamode
| Lapetitemercelote