Coffre à dentelles

Le plaisir de créer…

La frustration du tricot

Classé dans : Tricot — 19 mars, 2013 @ 10:19

Le coffre à dentelles ouvre l’étage des souvenirs…

Cette fois, la laine n’était pas bleue comme pour le crochet, mais orange.

La frustration du tricot dans Tricot capture

Suite au décès de son mari, ma chère Mamina est venue vivre dans le même village que le reste de la famille. Un 24 décembre, elle est venue dîner avec nous. Après un long long repas, qui m’a semblé durer une éternité, je lui ai dit que, comme cadeau de Noël, je voulais, enfin, apprendre à tricoter ! La semaine suivante, nous avons remis ça, un long long repas, à l’occasion du 31 décembre. Mais cette fois, Mamina était équipée : de son sac, elle extirpa une pelote de laine orange et une paire d’aiguilles.

Elle monta les mailles, me montra un rang en point mousse, et, toute la soirée, elle supervisa mon travail. Au hasard de mon déménagement, j’ai retrouvé cette pelote et la conserve pieusement

Mais un regret demeure : j’aurais tant aimé en apprendre plus. Par deux fois, j’ai laissé passer ma chance.

Lorsque j’étais bien plus jeune, je vivais sous le même toit que mon arrière grand-mère. Celles et ceux qui l’ont connue vous parleront d’une toute petite vieille dame, courbée par le poids des années, au visage marqué par la maladie, à la respiration douloureuse mais au verbe haut. Moi, je me rappelle de ses yeux, perçants, d’une couleur difficilement définissable, mi-noisette, mi-verts, de ses mains, déformées par l’arthrose et surtout de ses histoires. Elle contait bien les histoires.

Lorsque j’ai eu 6 ans, elle avait tenté de m’apprendre le tricot, mais je n’étais pas vraiment prête. Le crochet était beaucoup plus simple pour moi. Cependant, je me délectait de la voir tricoter alors qu’elle me racontait une histoire, son histoire. Elle assise sur son fauteuil, une pelote sur ses genoux, ses doigts déformés maniant avec toujours autant d’agilité ses aiguilles, moi, assis sur son repose-pieds, je me laissais hypnotiser par ce spectacle.

L’histoire qui m’a le plus émue est celle-ci. La Seconde Guerre Mondiale faisait rage. Son époux, mon arrière-grand-père, a été appelé sur le front, au sein des chasseurs alpins. L’hiver 1940 a été rude. Un jour, elle reçut une lettre de son mari. Après sa journée de travail, elle a donné à souper à sa petite fille de 6 ans et la coucha. Elle alluma une bougie dans sa chambre, se mit sous sa couverture et entreprit la confection d’un pull… Toute la nuit durant, elle tricota. Au petit matin, elle emballa ce vêtement et l’envoya à son mari, pour ne pas qu’il meure de froid sur le front.

Une de mes résolutions, cette année, est d’arrêter de vivre dans le regret. Je vais apprendre le tricot ! (ce qui donnera, une fois de plus, l’occasion à mon cher et tendre, de me dire que je ressemble à ma grand-mère ! )

C’est lundi, que crochetez-vous, cousez-vous, tricotez-vous… Bref, que faites-vous ? Acte 2

Classé dans : Couture,Crochet — 18 mars, 2013 @ 10:03

Et cette fois, ce petit clin d’oeil aux blogs littéraires est publié un lundi !

Samedi, j’ai cessé de procrastiner et j’ai (enfin) attaqué mes rideaux ! C’est mon homme qui a choisi de la panne de velours et un voilage à reflet. Je n’étais pas franchement très emballée par ce choix, mais, au final, je pense que le résultat ne sera pas mal du tout…

L’homme est mis à contribution cette semaine pour m’aider à couper le tissu. Et oui, mes rideaux feront 3.20m de haut (vive les plafonds hauts dans les anciennes usines de parfums !).

C’est lundi, que crochetez-vous, cousez-vous, tricotez-vous… Bref, que faites-vous ? Acte 2 dans Couture capture21-300x300

 

 

J’ai fait le plein de fils et craqué sur un coton noir pour continuer mes embrases. La machine de Mamina est prête… On peut y aller !

capture4-300x300 dans CrochetEt vous, vos projets ?

 

 

Idées d’embrases (tuto)

Classé dans : Crochet — 16 mars, 2013 @ 9:38

Mardi, je m’attaquais à la confection d’embrases pour orner mes (futurs) rideaux.

Chose promise, chose due : une petit tutoriel pour vous donner des idées.

Ici, j’ai choisi d’utiliser un modèle carré, qui se crochète en rond (logique), répété 7 fois. J’ai utilisé un crochet n°2

Idées d'embrases (tuto) dans Crochet embrase-1-225x300

Pour ce faire, nous utiliserons les points suivants :

La chaînette et la maille serrée (ms)

http://www.dailymotion.com/video/xbgwdq

 

La bride simple (bs)

http://www.dailymotion.com/video/xkloqi

 

Pour les adeptes du diagramme, le motif se décompose comme ceci :

embrase-2 crochet dans CrochetSinon, voici les explications :

Montez une chaînette de 4 mailles et faites une maille serrée dans la première maille pour faire un rond. Faites 3 mailles en l’air (qui constitueront la première bride simple su rang 1)

Rang 1 : 1bs dans la première maille, 3 ml, *2bs dans la même maille, 3 ml* (répétez de * à * encore deux fois), terminez par une ms dans la troisième ml du début de rang. Faites 3 mailles en l’air (qui constitueront la première bride simple su rang 2)

Rang 2 : 1bs dans la maille suivante, 2 bs dans la même maille (la première ml du rang précédent), 3 ml, *sautez 1 maille et faites 2 bs dans la même maille (la troisième ml du rang précédent), 1 bs sur chaque bs du rang précédent, 2 bs dans la même maille, 3 ml* (répétez de * à * encore deux fois), terminez par une ms dans la troisième ml du début de rang. Faites 1 ml.

Rang 3 : 1 ms dans chaque maille. A la fin du rang, coupez le fil.

Avec des ms, rassemblez les carrés les uns aux autres afin d’obtenir une bande de la longueur désirée.

Rang 4: Ici, j’ai choisi une couleur différente. Commencez votre rang au milieu du plus petit côté de votre bande. 1 ms dans chaque maille. Une fois arrivé au milieu de l’autre petit côté, faites autant de ml que nécessaire pour créer votre lien (ici, 50 ml). 1 ms dans chaque ml pour revenir sur sur votre bande. Continuez sur la bande 1 ms dans chaque maille. Revenu au point de départ, répétez l’opération pour créer le second lien. Coupez le fil… Et voilà !

capture3 embraseBon crochet !

J’ai testé pour vous… Le régime sans glucides !

Classé dans : J'ai testé pour vous... — 13 mars, 2013 @ 6:58

Le printemps pointe le bout de son nez… Si si, c’est vrai, c’est dans quelques jours !

Les magazines vont bientôt nous abreuver de recettes miracles et régimes divers et variés afin d’être LA plus belle dans notre nouveau bikini so sexy… Et oui ! Après l’hiver et ses bons petits plats « roudoudous » bien réconfortants, aussi bons que gras, on affiche souvent quelques petits kilos « superflus » dont on aimerait bien se délester.

Dukan, Atkins, Montignac, californien, sans gluten… Vous n’aurez que l’embarras du choix !

J'ai testé pour vous... Le régime sans glucides ! dans J'ai testé pour vous... capture1

De mon côté, je me suis attaquée au régime SANS glucides. Alors, petite définition pour commencer :

Les glucides sont couramment appelés sucres ou hydrates de carbone. Pour schématiser, quand ça se finit par ose, il y a de fortes chances pour que ça en soit : glucose, fructose, lactose, galactose, saccharose… N’oubliez pas aussi l’amidon et le glycogène. Ils apportent de l’énergie (notamment 100% de l’énergie dont a besoin le cerveau), rapidement utilisable par le corps. Ils entrent aussi dans la constitutions de certains tissus (cartilages, mucus…). Niveau calories, 100g de glucides apportent 400Kcal. Dans une alimentation normale et équilibrée, ils constituent 50% des apports journaliers.

Comment j’en suis venue à tester cette chose bizarre ? Il y a 3 ans, on m’a diagnostiqué un problème d’assimilation des glucides (hyperinsulinisme). J’étais déjà médicalement obèse très ronde, mais, ce qui m’a affolé à été une prise de poids massive, une fatigue permanente, un besoin impérieux de sucre et des endormissements après les repas (pouvant aller jusqu’à 4h…). Un premier endocrinologue m’avait préconisé de privilégier des aliments complets (riz complet…), mais j’ai continué à grossir. Un second médecin, lui, m’a sorti l’artillerie lourde : le régime sans glucides ! après avoir eu envie de me pendre, je me suis attaquée à ce changement radical de mode d’alimentation car, ne nous leurrons pas, il y a des glucides partout !

Je tiens encore à préciser que tout cela a été prescrit par un médecin et que j’allais le consulter, en moyenne, toutes les deux semaines.

Au menu :

Petit déjeuner : thé vert + jambon de volaille OU 2 blancs d’oeuf + yaourt nature non sucré

Déjeuner : 5 blancs d’oeuf OU viande blanche grillée OU viande rouge grillée + légumes verts

Goûter : fromage blanc non sucré

Dîner : salade OU soupe (avec 1cs de matière grasse) + 5blancs d’oeuf OU viande blanche grillée OU poisson + légumes verts + 1 fruit

Au coucher : 1 yaourt nature non sucré (si besoin)

 

Vous l’aurez compris, exit les pâtes, le riz, les légumes secs, le pain, l’alcool, carottes, betteraves, bon nombre de fruits… Justement, au niveau des fruits, vous avez droit aux kiwis, fraises, pastèques, pêches et pommes.

Résultats : ma balance (enfin, celle du médecin), affichait un joli -8kg en un mois. J’ai perdu, gentillement, 35 kg en 1 an. au jour d’aujourd’hui, je n’ai rien repris… Mais je continue toujours à me surveiller.

capture2-300x252 alimentation dans J'ai testé pour vous...

Points positifs :

-          Premiers résultats rapidement visibles

-          Peau moins grasse

-          Sentiment de mener une vie saine

-          (re)Découverte du plaisir de manger des légumes et de cuisiner

-          Découverte du plaisir de la consommation de thé

 

Points négatifs :

-         Vie sociale altérée (à cause des restrictions alimentaires, il est difficile de sortir au resto ou d’être invité chez des amis).

-         L’euphorie des 3 premiers mois a fait place à une grande fatigue physique

-         Carences et donc prise systématique de compléments alimentaires

-         Chute des cheveux

-         Ongles cassants

-         Baisse de tension

-         Déprime

 

Points négatifs dont je n’ai pas souffert :

-          Peau qui pendouille

-          Anémie

-          Problèmes dentaires

-          Troubles du cycle

-          Baisse de motivation

-          Poids rapidement regagné dès la reprise d’une alimentation normale

 

Voilà, vous l’aurez compris. Ça a marché pour moi car c’était prescrit et encadré (et ça l’est toujours d’ailleurs…). Mais, honnêtement, je ne vous conseille vraiment pas de tenter l’expérience sans surveillance !

 

C’est lundi, que crochetez-vous, cousez-vous, tricotez-vous… Bref, que faites-vous ?

Classé dans : Crochet — 12 mars, 2013 @ 2:10

Je sais, nous sommes mardi ! Je ne suis pas encore (complètement) folle…

Mais voilà un clin d’oeil, même pas déguisé, aux blogs littéraires, dont celui de mon amie Fanny qui a institué ce rendez-vous hebdomadaire sur son blog.

Cette semaine, je m’attaque à de petites embrases pour mes (futurs) rideaux. En crochet, bien sûr. J’utilise un petit motif carré, répété jusqu’à obtenir la longueur souhaité. Je commence par un coton marine, assorti au tissu bleu pour la chambre. Je passerai ensuite à du rouge pour le salon et à du brun et du crème pour la seconde chambre. Ce motif très simple me permettra, par la suite, de rajouter, au besoin, d’autres motifs type, noeud, papillon, soleil, etc…

Je ne manquerai pas, bien sûr, de vous faire le petit tuto qui va bien ultérieurement !

C'est lundi, que crochetez-vous, cousez-vous, tricotez-vous... Bref, que faites-vous ? dans Crochet capture

Crocheter, une activité solitaire ?

Classé dans : Crochet — 8 mars, 2013 @ 10:17

Ha ha ha !!!

Quelle ne fût pas ma surprise aujourd’hui en lisant le billet de ma très chère Norethrud !!!

Elle relate un de nos ateliers (celui du noeud pour celles et ceux qui suivent l’histoire…). En faut-il plus pour vous convaincre de vous y mettre ??? En voilà une bonne excuse pour une après-midi ludique entre copines (ou en famille, pourquoi pas !). J’ai ainsi pu rencontrer des filles géniales (dont j’ai bien souvent entendu parler) et « revoir » une vieille copine de lycée… Pour le coup, je dis merci Skype !!!

Voilà un article qui ne sert à rien… Pour me faire pardonner, je vais vous présenter l’autre mâle de ma vie (après mon merveilleux mari bien sûr, quoi que…) : Mon gros Teddy, qui porte le fameux noeud !

Crocheter, une activité solitaire ? dans Crochet teddy-200x300

Pour la petite histoire, nous avons adopté ce magnifique labrador à la SPA alors qu’il avait 3 ans et demi et déjà 2 maîtres à son actif. Il aura 10 ans en mai prochain et, ce n’est que du bonheur avec ce gros toutou. Il a été baptisé Teddy par les bénévoles de la SPA et, quand on connaît le gros besoin de câlins de ce chien, ce nom est tout à fait adéquat !

Il faudra que je confectionne quelque chose de très fifille pour vous présenter Duchesse Tina, sa « colocataire » !

Histoire de noeud (tuto)

Classé dans : Crochet,Tuto — 6 mars, 2013 @ 10:53

Lors du dernier rassemblement du club des crocheteuses (via Skype pour ma part…), les filles ont confectionné des petits noeuds en crochet, noeuds très mignons pouvant orner une écharpe, un bonnet, un sac… Moi, je m’attelais à une écharpe en laine pompom, toujours en crochet (et je crois que l’idée n’est pas vraiment lumineuse… Bref !).

Aujourd’hui, j’avais une heure à tuer… Une heure + un fond de pelote + un crochet = un petit noeud !

Je me suis dit, pourquoi ne pas illustrer cette expression chère au coeur de ma mère : « Transforme-toi en bibliothèque rose !« … Ici, elle sera bleue !

Histoire de noeud (tuto) dans Crochet noeud-1-300x300

Pour ce petit noeud, nous utiliserons :

- La chaînette et la maille serrée (ms)

http://www.dailymotion.com/video/xbgwdq

 

- La double bride (db)

http://www.dailymotion.com/video/xklsyr

 

Monter une chaînette de 28 mailles + 1 maille en l’air (ml)

Rangs 1 à 9 : 28 ms + 1 ml. Terminez le 10ème rang par 3 ml.

Rangs 10 à 12 : Nous allons faire des db façon damier.

Rang 10 : les 3 ml forment la première db, 1 db dans la maille suivante, 2 ml en sautant 2 mailles, *2db dans les 2 mailles suivantes, 2 ml en sautant 2 mailles* (répétez de* à * jusqu’à la fin du rang). Terminez par 1 db dans la dernière maille, puis, faites 3 ml.

Rang 11 : les 3 ml forment la première db. Sautez une maille puis, *2db dans les 2 mailles suivantes, 2 ml en sautant 2 mailles* (répétez de* à * jusqu’à la fin du rang). Terminez par 1 db dans la dernière maille, puis, faites 3 ml.

Rang 12 : Répétez le rang 11. A la fin du rang, faites 1 ml.

Rangs 13 à 22 : 1 ms dans chaque maille + 1 ml. A la fin du rang 23, coupez le fil.

 

 

noeud-f-300x225 chignon dans Tuto

J’ai choisi de faire une petite décoration tout autour. Pour cela, rien de plus simple, faites une ms dans chaque maille. Pour le motif en V : 1 ms dans la maille du dernier rang + 1 ms piquée dans la maille 2 rangs en dessous + 1 ms dans la maille suivante du dernier rang.

 

Passez un brin de haut en bas, au milieu de votre ouvrage :

noeud-e-225x300 crochet

 

Ce brin vous permet de froncer votre ouvrage. Nouez le brin pour maintenir la fronce en place :

noeud-d-300x294 laine

 

Pour cacher la fronce, faites une petite bande en ms (ici, chaînette de 20 mailles sur 5 rangs) :

noeud-b-300x155 noeud

Enfin, positionnez la bande  et cousez les bords ensemble :

noeud-a tuto

 

Pour ma part, ce noeud, viendra décorer un chignon :

noeud-2-271x300 tutoriel
Me voilà, ainsi, transformée en bibliothèque rose… Enfin, bleue  !

Amusez-vous !!!

 

La prophétie de Saint Malachie

Classé dans : Culture — 1 mars, 2013 @ 11:07

La fin du monde selon les Mayas, c’est fait… Oubliez Nostradamus et Paco Rabanne ! Passons donc maintenant à l’apocalypse version Saint Malachie. Enfin au Jugement dernier… Soyons précis !

Pourquoi donc un tel article ? Nous, malheureux catholiques, venons de vivre notre première journée sans chef, après la renonciation de l’Élu et nous préparons à la tenue du prochain conclave. Non ! En fait, j’ai toujours entendu parler des contes et légendes, des prophéties et des croyances… Et aussi, parce que tout ça m’a fait repensé à un détail très drôle chez Mamina : la statuette du Bienheureux Jean-Paul II s’est toujours tenue fièrement dressée à côté d’une… carafe de forme phallique exagérant un peu la réalité ! Et elle tenait fermement à ce mélange des genres !

Je pense qu’aujourd’hui, toutes ces réflexions sur la fin du monde la ferait bien rire.

La prophétie de Saint Malachie dans Culture jp-2-300x153

Alors, Saint Malachie, qui est-ce donc ? Un évêque irlandais (1094-1148), moine bénédictin. Il reçut le titre de légat du Pape par Innocent II. Il passera à la postérité en écrivant une liste de 112 papes, le premier étant Célestin II, successeur d’Innocent II, et chacun se voyant attribuer une devise relative à son pontificat. Elle fut, évidemment, annotée ultérieurement.

La liste des 112 prophéties se trouve ICI. Pour ceux qui ne veulent toutes les lire, je vous en sélectionné quelques unes. Morceaux choisis :

1. D’un château sur le Tibre. (Ex castro Tiberis)
Célestin II (26 septembre 1143-1144). Mort le 8 mars à Rome

Guido di Citta di Castello. Ce pape naquit à Citta di Castello, la cité du Château, petite ville située sur le Tibre, en Toscane.

2. L’ennemi expulsé.(Inimicus expulsus)
Lucius II (10 mars 1144-1145). Mort le 25 février à Rome

Gérard de Ciaccianemici, né à Bologne. Caccianemici vient de cacciare=chasser et nemici=les ennemis.

31. De l’ermitage élevé aux grandeurs.(Ex eremo celsus)
Célestin V (5 juillet 1294-13 décembre 1294). Mort le 19 mai 1296

Petro Angelari du Murrone, ermite octogénaire, il végétait dans sa crasse au fond d’une grotte sur les sommets du Murrone
Nommé Pierre de Mouron, ermite.

36. Le corbeau schismatique.(Corvus Schismaticus)
Nicolas V, antipape (1328-1330).

Pierre Rainalucci, qui fut appelé F. pierre de Corbière, antipape contre Jean XII (donc schismatique).

80. Dans la tribulation de la paix.(In tribulatione pacis)
Grégoire XV (9 février 1621-1623). Mort le 8 juillet

Alessandro Ludovisi avait étudié le droit (Alexandre Ludovisi). Il institua la Propagande, rédigea la Contitution sur la législation des Conclaves et réforma les ordres religieux dans le but de rendre la paix au monde chrétien si troublé par la guerre de Trente ans.

104. La religion dépeuplée.(Religio depopulata)                                 
Benoît XV (3 septembre 1914-1922). Mort le 22 janvier

Giacomo Della Chiesa (Jacques della Chiesa) vécut toute la guerre mondiale 1914-18 et la révolution mondiale consécutive qui dépeupla vraiment les temples de la chrétienté.

109. De la moitié de la lune.(De mediate lunae)                                      
Jean-Paul I (26 août 1978-1978). Mort le 28 septembre à 23 heures

Albino Luciani, né a Canale d’Agordo, non loin de Belluno. Elu lors de la demi-lune, Jean-Paul I mourut 33 jours plus tard.

110. Du labeur du soleil.(De Labore solis)                                               
Jean-Paul II (16 octobre 1978-2 avril 2005).

le cardinal Carol Wojtyla. Il vient de Pologne, à l’Est (comme le soleil levant venant de l’Est). De plus son rôle de voyageur infatigable, tel le soleil apportant partout la bonne parole (lumière), peut en faire un soleil très travailleur. Son pontificat durera 28 ans, la durée d’un cycle solaire calendaire. Né le jour d’une éclipse de soleil, il fut enterré le 8 avril 2005, jour d’éclipse.

111. De la gloire de l’olive. (De gloria olivae)                                               
Benoit XVI (19 avril 2005 – 28 février 2013).

le cardinal Joseph Alois Ratzinger. Il est élu peu après le dimanche des Rameaux. Le 11 mai 2009, lors de son voyage à Jérusalem, Benoît XVI a planté un olivier dans le jardin du chef de l’État à Jérusalem, symbole de paix. Le lendemain,12 mai, il a célébré la messe dans la vallée de Josaphat, aux pieds du Mont des Oliviers et en contrebas de Gethsémani, le jardin des Oliviers, et de l’agonie du Christ. Certains évoquent l’épisode du baiser de Judas, sur le Mont des oliviers… peut-être en référence à sa renonciation ! Renonciation historique, saluant ainsi la sagesse de ce Pape qui ne se sentait plus à la hauteur de sa tâche.

Et, celle qui nous intéresse le plus :

112. « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siègera Pierre Romain, qui paîtra ses brebis au milieu de nombreuses tribulations. Ces tribulations passées, la ville aux sept collines sera détruite et le juge redoutable jugera son peuple. »

« In pfecutione. extrema S.R.E. fedebit. Petrus Romanus, qui pafcet oues in multis tribulationibus : quibus tranfactis ciuitas fepticollis diruetur, & Iudex tremêdus indicabit populum fuum.Finis. »

Alors, notre prochain Pape osera-t-il se nommer Pierre II ? Sera-t-il italien ? La fin du monde est-elle (encore) proche ?

Ruban rose…

Classé dans : Non classé,People — 28 février, 2013 @ 3:19

Faites vous dépister !!!

Aujourd’hui, la chanteuse Anastasia vient d’annoncer l’annulation de sa tournée à cause de la découverte d’un cancer du sein. Elle avait déjà combattu cette maladie en 2003.

Ruban rose... dans People 479-istock-000004609939xsmall-s--217x300

Cette maladie,  en quelques chiffres :

- Prépondérante chez la femme (89 cas sur 100 000 femmes)

- Seulement 5 à 10 % sont d’origine génétique. Les autres cas résultent d’une influence environnementale mal comprise. On remarque cependant que les traitements hormonaux y jouent un rôle important, tout comme le mode vie (alcool, obésité…) et des facteurs gynécologiques (première grossesse tardive, absence d’allaitement…).

- L’âge moyen de diagnostic est 61 ans. Cependant, le risque augmente entre 30 et 60 ans avant de se stabiliser.

- En France, elle cause environ 11 000 décès par an depuis les années 2000. On diagnostique environ 50 000 nouveaux cas par an, dont 75% chez la femme de plus de 50 ans et 10%, quand même, chez la femme de moins de 40 ans.

- 1% des nouveaux cas sont… des hommes ! (et j’en ai connu un). Le pronostic reste le même.

- Le taux de survie, 5 ans après le diagnostic, est de 80 à 90% selon le type de tumeur et son stade d’évolution.

Toutes les infos : ICI

On a tous connu quelqu’un, de près ou de loin, atteint par cette maladie. Pour ma part, j’ai eu un grand oncle (et oui !) et ma chère Mamina. Elle a survécu à ce mal dans les années 70 alors que sa maladie a été découverte à un stade avancé. Elle subira une mastectomie et une radiothérapie et s’en remettra. 40 ans plus tard, la maladie touchera son autre sein, mais cette fois, elle ne voudra pas combattre. Elle nous cachera ce lourd secret jusqu’à 4 mois avant son décès. Il était trop tard…

 

 

J’ai testé pour vous… les extensions à clips

Classé dans : J'ai testé pour vous... — 28 février, 2013 @ 10:46

Envie de changer de tête sans avoir recours à des extensions coûteuses ? Les professionnels de la coiffure ont trouvé la solution : les extensions à clips.

Etant une vraie fifille chichi-pompom, je n’ai pas résisté à l’appel de ces petits rajouts : envie d’adopter un look un peu bohême pour les beaux jours ! (ou alors, jalousie inavouée pour la longue chevelure de Norethrud…)

Voilà la longueur de départ :

J'ai testé pour vous... les extensions à clips dans J'ai testé pour vous... capture2-300x199Une fois les mèches posées :

dsc_9171-200x300 cheveux dans J'ai testé pour vous...

 

Mon kit se compose de 3 bandes à 3 clips et 5 mèches indépendantes.

Je dois bien avouer que je n’aime pas tellement les porter détachées. Je trouve le résultat assez artificiel. Je préfère les utiliser dans différentes coiffures : une belle queue de cheval ou un chignon.

capture-2-300x300 extensions

Chignon avec extensions

 

Au total, j’ai déboursé une soixantaine d’euros pour ces extensions en cheveux naturels. On en trouve évidemment sur internet, mais je vous conseille plutôt de vous rendre dans une boutique de matériel de coiffure afin de bénéficier des conseils avisés des vendeurs. Dans mon cas, j’ai opté pour 2 teintes différentes pour se rapprocher au plus de ma couleur de cheveux.

Si vous avez envie d’essayer, privilégiez vraiment les cheveux naturels : vous pourrez vous permettre l’utilisation du fer à lisser ou à friser.

 

1234567
 

Jessicalee983 |
MARYSE CREATIONS |
Springflower |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pelote des aiguilles et...
| Lmodetoutpourlamode
| Lapetitemercelote