Coffre à dentelles

Le plaisir de créer…

Archive pour la catégorie 'Laine'

Bridons, maillons… Bref, crochetons !

Posté : 12 février, 2013 @ 8:54 dans Crochet | 2 commentaires »

Norethrud fêtait son anniversaire.

Envie irrésistible de lui envoyer un petit cadeau bien sûr. Mais que lui faire parvenir, qui soit fait main, unique, personnel, et facilement acheminable par La Poste ?

La demoiselle aime écrire, et écrit merveilleusement bien. Mais je ne vais peut être pas lui écrire une nouvelle.

La demoiselle aime la musique et est musicienne. Moi, je ne sais même pas aligner deux notes sur quelque instrument qu’il soit.

La demoiselle aime lire, et lit beaucoup. Un livre, ce serait trop facile.

La demoiselle est une néo-crocheteuse… On tient une idée !

 

Un marque-page en coton aux initiales de mon amie ! Allez, soyons folles ! On en fera deux, le deuxième sera une succession d’éventails, toujours en fil de coton. Et ces deux modèles, sont faits à base de mailles serrées et de demi-brides !

Bridons, maillons... Bref, crochetons ! dans Crochet mp

Histoire de crochet

Posté : 12 février, 2013 @ 8:34 dans Crochet | 7 commentaires »

Je me rappellerai toujours de cet été 1991.

J’avais 6 ans. Voilà 3 ans déjà que je ne vis plus avec mes parents en semaine, mais chez mes grands-parents maternels. En juin, mon papi adoré part de la maison. Ma mamie Solange, elle aussi s’en va, pendant 3 jours, revient pour 2 jours, puis repart… Je ne comprends pas trop ce qu’il se passe. Mais, heureusement, mon arrière grand-mère veille sur moi et tente de m’apprendre sa mythique recette d’escargots à la tomate… Je serais incapable de vous la transmettre, mais ce goût délicieux me revient facilement en mémoire (bien que les escargots me répugnent aujourd’hui !).

 

Me sentant un peu ballottée avec cette nouvelle organisation de vie, et voyant un peu mon arrière grand-mère dépassée par mon trop plein d’énergie (à 86 ans, on est un peu moins dynamique), mes parents décident de m’envoyer quelques temps chez mes autres grands-parents., chez Mamina. Je comprends que quelque chose de grave se passe quand je vois que ma mamie Solange vient dormir chez Mamina, part tôt le matin, et s’en va pendant 2 jours. Mais on ne me dit rien.

On a passé le 15 août. Je me rappelle que le temps est moche. Il pleut, il fait orage, alors on fait des gaufres avec Mamina (tradition sacrée qui perdure encore aujourd’hui). Mamina porte un châle d’un rouge très vif qui me plaît beaucoup. Entre deux gaufres, elle m’explique que c’est elle qui l’a fait et qu’elle m’apprendrait à faire le même. Oh oui Mamina ! Je veux le faire.

Après le goûter aux gaufres, Mamina part dans son « atelier » et en revient avec deux pelotes de grosse laine : une rouge pour elle et une bleu pour moi. Je me rappelle très bien le contact un peu rugueux de cette laine épaisse. Puis, elle me tend un instrument en fer gris : le crochet. Elle s’assoit, me place entre ses jambes, dos à elle,  passe ses bras autour de moi et me montre de B-A-BA : la chaînette. Et voilà comment tout à démarré !

Histoire de crochet dans Crochet laine-bleu

Quelques jours plus tard, on m’expliquera que mon papi adoré est très malade. Dans ma tête d’enfant, je me dit que si je crochète un châle pour que mon papi n’ait pas froid, il ne sera plus malade. Ma mamie fond en larmes en me disant que seul un miracle le sauverait. J’ai continué à crocheter. Ma mamie a continué à pleurer. Mamina a continué de faire des gaufres pour tous nous réconforter.  Puis, un jour, j’ai demandé au Bon Dieu un miracle. Et ma mamie a arrêté de pleuré. Mamina a arrêté de faire des gaufres… Mais nous a fait de grandes piles de crêpes. Mon papi adoré est rentré à la maison et tout à repris son cours. A la seule différence que j’ai continué à crocheter.

Bien des mois plus tard, on m’a raconté l’histoire. J’étais en âge de comprendre que mon papi adoré souffrait d’un cancer métastasé « incurable », qu’il a pu bénéficier d’un protocole expérimental et qu’il fût le seul survivant, que son oncologue l’a qualifié de miraculé. Et pendant 19 ans encore, il m’a regardée crocheter.

Le plaid « Guimauve »

Posté : 30 janvier, 2013 @ 9:33 dans Laine, Tricot, Tuto | 2 commentaires »

Aujourd’hui, je sors mes aiguilles à tricoter et souhaite partager avec vous mon coup de coeur pour la laine dite pompon.

Dans ce cas, « laine » est un abus de langage puisqu’il s’agit d’un fil à tricoter sur lequel sont disposés des pompons tous doux.

Ce type de fil est idéal pour les débutants en tricot et les pressés. En effet, vous votre ouvrage avance très vite et vous obtenez un effet en relief très régulier. L’inconvénient est que l’on utilise uniquement le point mousse (donc pas de possibilité de motif).

Le principe est très simple, on ne tricote que le fil entre les pompons.

Allez, prenez votre fil, armez vous de vos aiguilles, et c’est parti !

 

Première étape : monter les mailles

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Deuxième étape : tricoter !

Image de prévisualisation YouTube

 

N’oubliez pas de tricoter uniquement le fil…

 

Troisième étape : arrêter l’ouvrage

Pour cela, utilisez un passe-laine pour passer votre brin dans les mailles de votre dernier rang. Cette étape est un peu délicate, la maille étant moins large que le pompon.

 

Un jour, mon père me tend un gros paquet contenant 16 pelotes de ce fil aux petits pompons multicolores… que ma mère a d’abord pris pour de la guimauve ! J’ai décidé d’en faire un plaid, tout douillet pour les fraîches soirées d’hiver…

Le plaid

Ryan Gosling et ses pelotes

Posté : 19 janvier, 2013 @ 5:53 dans People, Tricot | 3 commentaires »

Il n’y a pas que la couture dans la vie… Il y le tricot aussi !

Ma Mamina adoré m’a appris à manier l’aiguille à coudre, mais aussi les aiguilles à tricoter.

Ah ! Le tricot ! Cette manie que mon Chéri chéri de mari a en horreur ! Il dit que, lorsque je tricote, je ressemble à une mamie… (bon, rajoutez au tableau le gros pyjama et les chaussons en moumoute qui vont bien… Mais ceci est un autre débat !).

Bref, le tricot.

Celle qui nous a décomplexées, c’est la flamboyante Julia Roberts. En 2007, elle tourne dans The Friday Night Knitting Club (Le club de tricot du vendredi soir). C’est alors que l’on découvre qu’elle maîtrise plutôt bien le sujet, pratiquant le tricot depuis des années déjà. Pretty Woman a été photographiée, en février 2011, sortant d’une mercerie, chargée d’un gros sac plein de fournitures.

Ryan Gosling et ses pelotes dans People julia-217x300

 

D’autres avoueront par la suite leur passion pour le fil de laine : Geri Halliwell, Liv Tyler, Madonna, ou encore Sarah Jessica Parker.

geri-193x300 dans Tricotsjp

 

Mai hier ! Oh Surprise ! Alors que j’écoute d’une oreille distraite la chaîne E!, qu’ouïe-je ? Le beau Ryan Gosling vient de confesser dans la dernière édition australienne du très masculin magazine GQ, que lui aussi, canalisait son stress dans le tricot !

34605-ryan_gosling_en_couverture_de_gq_australie-238x300

 

 

Alors, Mesdames, n’ayez plus honte ! Assumez votre amour du tricot comme Julia ou Sarah… Et incitez Monsieur à s’y mettre ! ;-)

1234
 

Jessicalee983 |
MARYSE CREATIONS |
Springflower |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pelote des aiguilles et...
| Lmodetoutpourlamode
| Lapetitemercelote