Coffre à dentelles

Le plaisir de créer…

Archive pour la catégorie 'J’ai testé pour vous…'

J’ai testé pour vous… Je cuisine le pain sec

Posté : 5 juin, 2013 @ 8:23 dans J'ai testé pour vous... | 1 commentaire »

Le semaine passée, je vous parlais de la boisson rafraîchissante de M.

Cette semaine, M. m’a demandé ce que je faisais de mon pain rassis. Naïvement, je lui réponds que j’en faisais du pain perdu et, lorsque c’était vraiment trop sec, je le donne à mes toutous pour qu’ils aient de belles quenottes.

C’est alors qu’elle me dit qu’elle a une super recette pour se régaler avec du pain sec. Il s’agit d’un gâteau.

 

C’est une recette, comme on dit chez moi, « a bisto de nas » (à vue de nez). Il vous faut :
- Du pain sec
- Du lait
- Du sucre
- Des oeufs
- Des fruits (ici, j’ai choisi de la pomme, mais on peut très bien imaginer des fuits secs…)
- De la levure (facultatif)

J'ai testé pour vous... Je cuisine le pain sec dans J'ai testé pour vous... capture10-300x300

- Préchauffer le four à 180°
- Couper le pain en petits morceaux et faites-le ramollir dans le lait sucré.
- Passer le tout au blinder jusqu’à obtenir une pâte (mais pas lisse).
- Versez la préparation dans un saladier et rajouter 1 ou 2 oeufs.
- Si le mélange vous semble trop liquide, rajustez la texture avec de la farine.
- Si vous aimez quelque chose d’aéré, mettez un peu de levure.
- Incorporez les fruits.
- Beurrez et tamiser un moule à gâteaux. Versez-y votre préparation.
- Enfournez une vingtaine de minutes.

C’est prêt !!!

capture11-300x300 cuisine dans J'ai testé pour vous...

Voilà une manière agréable d’utiliser votre pain rassis, qui change du pain perdu ! Moi, je suis au régime, mais Chéri chéri, lui, il l’a carrément adoptée cette petite douceur !

J’ai testé pour vous… une mixture ultra rafraîchissante pour l’été !

Posté : 29 mai, 2013 @ 8:32 dans J'ai testé pour vous... | 1 commentaire »

Parfois, la vie met sur votre chemin des personnes qui vous renvoient à vos fantômes. M. fait partie de ces personnes.

Au détour d’une mission, je suis entrée dans la vie de cette femme de 58 ans, combattant pour la seconde fois un cancer du sein. La soutenir dans cette épreuve ravive des souvenirs douloureux de mes grands-parents. Mon expérience lui permet de garder le cap vers la guérison.

Nous avons plusieurs points communs dont la passion des aiguilles et la fascination pour les plantes !

En ce moment, pour l’aider à supporter la chimio, M. se délecte d’une boisson pour faire le plein de vitamines. La recette est très simple :

- Faites infuser 2 sachets de thé (aromatisés à l’orange si possible) et de la cannelle dans 60 cl d’eau.
- Rajouter le jus d’une ou deux oranges (selon votre goût)
- Plonger une dizaine de feuilles de menthe.
- Mettez au frais.

Une fois la boisson bien refroidie, filtrez et servez avec des glaçons.

Cette boisson est sans sucres ajoutés (M. et moi ne supportons pas le sucre). Cependant, vous pouvez sucrer la boisson avec un peu de miel.

J'ai testé pour vous... une mixture ultra rafraîchissante pour l'été ! dans J'ai testé pour vous... capture9-300x240

 

Les bienfaits du thé sont nombreux et ne sont plus à démontrer.
La cannelle, en plus de son pouvoir aromatique, elle est excellente pour la digestion dans son ensemble, l’estomac et l’intestin. Elle est excellente contre les refroidissements et les nausées.Elle a aussi une forte action anti-bactérienne et antifongique.
L’orange est bien connue : antioxydante, vitaminée (C, B1, B9, provitamine A), pleine de minéraux (potassium, magnésium, phosphore…). Elle booste le système immunitaire et favorise la digestion.
Et la menthe,elle est riche en vitamine C, en fer, en manganèse, a des vertus digestives, antiseptiques, stimulantes. Elle contribue à limiter les risques de maladies cardiovasculaires ainsi que celles liées au vieillissement.

 

J’ai testé pour vous… un remède de mamie pour le mal de gorge !

Posté : 21 mai, 2013 @ 10:25 dans J'ai testé pour vous... | 2 commentaires »

Il y a quelques jours, la sortie de l’hiver a entraîné avec elle son flot de virus. Mon cher et tendre n’a pas été épargné et, dans sa grande générosité, il a tout partagé avec moi !

Lui, en 2 jours, l’affaire était réglée. Moi, ce n’est pas la même histoire… En général, je mets 3 semaines à m’en remettre.

Je dégaine alors mon arsenal habituel : paracétamol, yaourt à la cannelle et lait au miel. Malheureusement, ma gorge était récalcitrante à ce traitement. Et là, ma grand-mère me gronde : « Tu as oublié le bicarbonate !!! »

J'ai testé pour vous... un remède de mamie pour le mal de gorge ! dans J'ai testé pour vous... capture-266x300

Donc, pour soulager un mal de gorge viral ou infectieux, la recette est simple. Diluez 1cs de bicarbonate dans un verre d’eau chaude et gargarisez-vous avec. Répétez l’opération 3 fois par jour.

Attention ! J’ai bien dit soulager… Ça ne remplace en aucun cas l’usage éventuel d’antibiotiques !

Et comme dit ma grand-mère : « C’est pas bon, mais c’est bon !« 

J’ai testé pour vous… La yaourtière !

Posté : 23 avril, 2013 @ 8:05 dans J'ai testé pour vous... | 3 commentaires »

Vive le soi-même à la maison. L’engouement pour le DIY n’est plus à démontrer.

Quand j’ai dû me mettre au régime sans glucides, je devais m’astreindre à la consommation de yaourts natures, chose dont je n’avais pas l’habitude.
J’ai donc achetés des pots et des pots de yaourts du commerce… et bof… Et puis, ça devenait une contrainte d’avoir toujours assez de yaourts d’avance jusqu’aux prochaines courses, mais veiller à ce que ça ne dépasse pas la date de péremption ! Bref, au bout d’un moment, j’en ai eu vite assez.

Un beau jour, au détour d’une allée d’un discounter en électroménager, je vois une yaourtière et ses 7 pots pour la modique somme de 11€. A ce tarif-là, je me suis dit que ça ne coûtait pas grand chose d’essayer.
Me voilà lancée dans le yaourt maison.

J'ai testé pour vous... La yaourtière ! dans J'ai testé pour vous... yaourt-300x288

La recette est toute simple. Pour 7 pots :

- 1 yaourt (non brassé) du commerce
- 1L de lait entier ou demi-écrémé.
Si vous utilisez du lait écrémé, il faudra rajouter un verre à eau de lait en poudre.

Mélanger le yaourt au lait. Versez le mélange dans les pots, les pots dans la yaourtière et, 7 heures plus tard, vos yaourts sont prêts. Mettez-les au moins 1 heure au frigo avant de les consommer. Ils se conservent environ 3 jours. Consommez 6 pots et utilisez le 7ème pour refaire de nouveaux yaourts. Vous pouvez utiliser le même mélange jusqu’à 5 fois.

Il est possible de varier les goûts et les plaisirs à volonté. Moi, par exemple, je les consomme nature. Pour atténuer l’acidité, je rajoute quelques gouttes d’extrait de vanille et de l’édulcorant au mélange. On peut aussi rajouter de la confiture au fond des pots, des fruits frais, des fruits secs, du sirop, du chocolat, du caramel… Tout est envisageable.

Au niveau budget, j’ai trouvé des yaourts natures et non sucrés à 0.89€/kg, soit 1.29€ les 12 pots (environ 0.11€/pot)
Pour les 7 yaourts maison, on compte, au départ, 1 pot de yaourt (0.11€) + 1L de lait demi-écrémé (0.69€). On arrive également à 0.11€/pot. Pour les 4 fois suivantes, vous n’aurez qu’à compter le litre de lait.

Budgétairement, c’est équivalent.
Personnellement, j’opte quand même pour le yaourt-maison. Niveau goût, ça n’a rien à voir, mais bien sûr, tout ça, ce n’est qu’une question de goût !

J’ai testé pour vous… Les chaussons aux pommes express de Chéri chéri !

Posté : 16 avril, 2013 @ 10:43 dans J'ai testé pour vous... | 8 commentaires »

Mon amoureux a des goûts culinaires bien particuliers… Et des recettes, parfois, bien propres à lui, dirons-nous…
Mais là, force est de constater, que cette recette qu’il tient de sa maman, fait son petit effet. Voilà un dessert (ou un goûter) facile, rapide, et qui surprendra vos convives.

Pour 4 chaussons :

- 2 pommes (ici, des granny, pour leur petit côté acide)
- Du sucre en poudre
- De la cannelle moulue
- 1 rouleau de pâte feuilletée (sauf si vous avez le courage de la faire vous-même…)
- 1 jaune d’oeuf

J'ai testé pour vous... Les chaussons aux pommes express de Chéri chéri ! dans J'ai testé pour vous... chaussons-1-274x300

 

1 – Préchauffez votre four à 180°

2 – Dans une assiette, mélanger le sucre en poudre à la cannelle moulue. Mettez plus ou moins de cannelle selon votre goût.

chaussons-2-300x224 chaussons au pommes dans J'ai testé pour vous...

 

3 – Pelez les pommes. Coupez-les en deux et retirez le trognon.

chaussons-4-224x300 cuisine

 

4 – Déroulez le rouleau de pâte. Coupez-la en 4.

chaussons-3-300x224 recette

 

 

5 – « Panez » les moitiés de pommes dans le mélange sucre/cannelle. Plus vous mettrez de sucre, plus votre pomme va caraméliser à la cuisson.

chaussons-5-300x224

 

 

6 – Voilà l’étape la plus « compliquée » de la cuisine. On va « emballer » les moitiés de pomme dans la pâte. Veillez à bien fermer votre chausson afin que le feuilleté puisse bien gonfler, et la pomme cuire à l’étouffée.

chaussons-6-300x110

 

7 - Badigeonnez les chaussons de jaune d’oeuf et saupoudrez-les du reste du mélange sucre/cannelle.

 

8-  Enfournez sur une grille : 10 minutes à 180° puis 20 minutes à 150 °et, enfin, 2 ou 3 minutes à 210°.

Et voilà ! A servir tiède.

chaussons-7-224x300

 

Ça accompagne assez bien le thé. Vous pouvez aussi les servir accompagnés d’une boule de glace à la vanille. Et, si les petits gourmands n’ont pas tout dévoré, ils se mangent aussi très bien froids au petit déjeuner.

Régalez-vous !

 

 

J’ai testé pour vous… Raviver l’éclat de l’argent !

Posté : 4 avril, 2013 @ 10:00 dans J'ai testé pour vous... | 2 commentaires »

On a tous un bijou en argent qu’on ne met plus car noirci, oxydé par le temps. Ou alors, vous savez, cette ménagère en argent de grand-maman qu’on laisse dans un placard, car on ne souhaite pas l’exposer dans cet état…

Voilà une méthode simple, rapide et infaillible pour raviver l’éclat de l’argent.

Et là, nous ressortons ce petit trésor qu’est le bicarbonate de soude. Cette fois, il sera associé à une feuille de papier d’aluminium.

La méthode est très simple :

Tapissez l’intérieur d’un saladier avec la feuille d’aluminium, la face mate vers vous, la face brillante contre le saladier. Faites bouillir 1/2L d’eau. Mettez une cuillère à soupe de bicarbonate dans le saladier, puis, versez l’eau bouillante. Et là, la magie va opérer : plonger, sans vous brûler, vos différentes pièces dans le saladier pendant une dizaine de secondes, et voilà ! Attention toutefois à ce que les différentes pièces ne se couchent pas entre elles.

J'ai testé pour vous... Raviver l'éclat de l'argent ! dans J'ai testé pour vous... capture10-300x200

Magique ? Non ! Hydrolyse !

J’ai testé pour vous… Le régime sans glucides !

Posté : 13 mars, 2013 @ 6:58 dans J'ai testé pour vous... | 1 commentaire »

Le printemps pointe le bout de son nez… Si si, c’est vrai, c’est dans quelques jours !

Les magazines vont bientôt nous abreuver de recettes miracles et régimes divers et variés afin d’être LA plus belle dans notre nouveau bikini so sexy… Et oui ! Après l’hiver et ses bons petits plats « roudoudous » bien réconfortants, aussi bons que gras, on affiche souvent quelques petits kilos « superflus » dont on aimerait bien se délester.

Dukan, Atkins, Montignac, californien, sans gluten… Vous n’aurez que l’embarras du choix !

J'ai testé pour vous... Le régime sans glucides ! dans J'ai testé pour vous... capture1

De mon côté, je me suis attaquée au régime SANS glucides. Alors, petite définition pour commencer :

Les glucides sont couramment appelés sucres ou hydrates de carbone. Pour schématiser, quand ça se finit par ose, il y a de fortes chances pour que ça en soit : glucose, fructose, lactose, galactose, saccharose… N’oubliez pas aussi l’amidon et le glycogène. Ils apportent de l’énergie (notamment 100% de l’énergie dont a besoin le cerveau), rapidement utilisable par le corps. Ils entrent aussi dans la constitutions de certains tissus (cartilages, mucus…). Niveau calories, 100g de glucides apportent 400Kcal. Dans une alimentation normale et équilibrée, ils constituent 50% des apports journaliers.

Comment j’en suis venue à tester cette chose bizarre ? Il y a 3 ans, on m’a diagnostiqué un problème d’assimilation des glucides (hyperinsulinisme). J’étais déjà médicalement obèse très ronde, mais, ce qui m’a affolé à été une prise de poids massive, une fatigue permanente, un besoin impérieux de sucre et des endormissements après les repas (pouvant aller jusqu’à 4h…). Un premier endocrinologue m’avait préconisé de privilégier des aliments complets (riz complet…), mais j’ai continué à grossir. Un second médecin, lui, m’a sorti l’artillerie lourde : le régime sans glucides ! après avoir eu envie de me pendre, je me suis attaquée à ce changement radical de mode d’alimentation car, ne nous leurrons pas, il y a des glucides partout !

Je tiens encore à préciser que tout cela a été prescrit par un médecin et que j’allais le consulter, en moyenne, toutes les deux semaines.

Au menu :

Petit déjeuner : thé vert + jambon de volaille OU 2 blancs d’oeuf + yaourt nature non sucré

Déjeuner : 5 blancs d’oeuf OU viande blanche grillée OU viande rouge grillée + légumes verts

Goûter : fromage blanc non sucré

Dîner : salade OU soupe (avec 1cs de matière grasse) + 5blancs d’oeuf OU viande blanche grillée OU poisson + légumes verts + 1 fruit

Au coucher : 1 yaourt nature non sucré (si besoin)

 

Vous l’aurez compris, exit les pâtes, le riz, les légumes secs, le pain, l’alcool, carottes, betteraves, bon nombre de fruits… Justement, au niveau des fruits, vous avez droit aux kiwis, fraises, pastèques, pêches et pommes.

Résultats : ma balance (enfin, celle du médecin), affichait un joli -8kg en un mois. J’ai perdu, gentillement, 35 kg en 1 an. au jour d’aujourd’hui, je n’ai rien repris… Mais je continue toujours à me surveiller.

capture2-300x252 alimentation dans J'ai testé pour vous...

Points positifs :

-          Premiers résultats rapidement visibles

-          Peau moins grasse

-          Sentiment de mener une vie saine

-          (re)Découverte du plaisir de manger des légumes et de cuisiner

-          Découverte du plaisir de la consommation de thé

 

Points négatifs :

-         Vie sociale altérée (à cause des restrictions alimentaires, il est difficile de sortir au resto ou d’être invité chez des amis).

-         L’euphorie des 3 premiers mois a fait place à une grande fatigue physique

-         Carences et donc prise systématique de compléments alimentaires

-         Chute des cheveux

-         Ongles cassants

-         Baisse de tension

-         Déprime

 

Points négatifs dont je n’ai pas souffert :

-          Peau qui pendouille

-          Anémie

-          Problèmes dentaires

-          Troubles du cycle

-          Baisse de motivation

-          Poids rapidement regagné dès la reprise d’une alimentation normale

 

Voilà, vous l’aurez compris. Ça a marché pour moi car c’était prescrit et encadré (et ça l’est toujours d’ailleurs…). Mais, honnêtement, je ne vous conseille vraiment pas de tenter l’expérience sans surveillance !

 

J’ai testé pour vous… les extensions à clips

Posté : 28 février, 2013 @ 10:46 dans J'ai testé pour vous... | 4 commentaires »

Envie de changer de tête sans avoir recours à des extensions coûteuses ? Les professionnels de la coiffure ont trouvé la solution : les extensions à clips.

Etant une vraie fifille chichi-pompom, je n’ai pas résisté à l’appel de ces petits rajouts : envie d’adopter un look un peu bohême pour les beaux jours ! (ou alors, jalousie inavouée pour la longue chevelure de Norethrud…)

Voilà la longueur de départ :

J'ai testé pour vous... les extensions à clips dans J'ai testé pour vous... capture2-300x199Une fois les mèches posées :

dsc_9171-200x300 cheveux dans J'ai testé pour vous...

 

Mon kit se compose de 3 bandes à 3 clips et 5 mèches indépendantes.

Je dois bien avouer que je n’aime pas tellement les porter détachées. Je trouve le résultat assez artificiel. Je préfère les utiliser dans différentes coiffures : une belle queue de cheval ou un chignon.

capture-2-300x300 extensions

Chignon avec extensions

 

Au total, j’ai déboursé une soixantaine d’euros pour ces extensions en cheveux naturels. On en trouve évidemment sur internet, mais je vous conseille plutôt de vous rendre dans une boutique de matériel de coiffure afin de bénéficier des conseils avisés des vendeurs. Dans mon cas, j’ai opté pour 2 teintes différentes pour se rapprocher au plus de ma couleur de cheveux.

Si vous avez envie d’essayer, privilégiez vraiment les cheveux naturels : vous pourrez vous permettre l’utilisation du fer à lisser ou à friser.

 

J’ai testé pour vous… Discipliner ses boucles !

Posté : 26 février, 2013 @ 10:03 dans J'ai testé pour vous... | 2 commentaires »

Dans mon précédent test, je me coupais les cheveux toute seule. Le coup de ciseaux m’avait permis de retrouver de jolies boucles rebondies.

J'ai testé pour vous... Discipliner ses boucles ! dans J'ai testé pour vous... capture

Mamina me racontait comment elle faisait, dans sa jeunesse, pour donner un joli mouvement à ses cheveux. La méthode était pour le moins farfelue !!!

Je replace le contexte : Goupillères (Yvelines), durant la seconde Guerre Mondiale. Les hommes sont partis au front et les femmes doivent prendre leur place dans les usines. Mamina, adolescente, travaille dans… une fabrique de préservatifs ! Comme dans toute production à la chaîne, il y a des produits défectueux. Mamina conservaient alors ces préservatifs non conformes et s’en servaient comme bigoudis ! Et quand elle m’en parlait, c’était toujours avec beaucoup d’enthousiasme car « Ça n’abîme pas les cheveux et ça tient bien en place« .

Vu le coût de la vie aujourd’hui, il deviendrait vite onéreux d’utiliser cette méthode (à moins de travailler au contrôle qualité chez Durex…).

Je me suis tournée vers mon autre grand-mère, de qui j’ai hérité cette tignasse indomptable magnifique cascade de boucles. Née en 1933, elle n’avait évidemment pas à disposition moult produits capillaires et autres fers à friser. Elle enduisait, avec parcimonie, ses cheveux de Brillantine (ça se trouve encore, attention : c’est très gras), enroulait ses mèches autour de bandes de tissus, puis faisait un noeud autour petit chignon ainsi formé. Elle mettait enfin un filet pour maintenir le tout en place et laissait passer la nuit. Au matin, elle défaisait tout ça, passait un léger coup de brosse et positionnait des peignes, très tendances à son époque.

J’ai testé. Ça marche très bien. Au coup de brosse, j’ai préféré « casser » légèrement les boucles avec mes doigts. Par contre gros bémol pour les cuirs chevelus qui ont tendance à regraisser vite. La Brillantine est très grasse et va vous obliger à vous laver plus souvent les cheveux et à utiliser des masques purifiants. Point positif, la Brillantine va aussi nourrir vos pointes sèches.

Par rapport à la nature de mes cheveux, je préfère un sérum à la Brillantine. A vous de tester !

J’ai testé pour vous… se couper les cheveux soi-même !

Posté : 25 février, 2013 @ 9:03 dans J'ai testé pour vous..., Tuto | 3 commentaires »

Quand, le 31 décembre 2011, mon amoureux et moi avons pris la décision de nous marier, j’étais toute euphorique.

Quand, le 14 janvier 2012, nous avons arrêté la date, nous étions heureux de notre choix : un 31 décembre, quelle originalité ! Le dernier mariage de l’année et offrir un joli réveillon aux gens qu’on aime… Ça nous ressemblait !

Et puis oh ! Malheur ! Mes cheveux en sont au stade du carré long et je veux une jolie coiffure de princesse, pas le choix : je dois me laisser me pousser les cheveux jusqu’au jour J.

Malheureusement, ma tignasse crinière frisée ne me permet pas le laisser aller. Mais, n’ayant qu’une confiance limitée dans les coiffeurs (autre qu’une de mes meilleures amies), j’ai décidé de dépointer moi-même mes cheveux. Par précaution, je ne toucherai qu’au devant. Armée de mon peigne et mes ciseaux, j’ai utilisé cette méthode :

Image de prévisualisation YouTube

Maintenant que le mariage est passé, je peux oser aller plus et m’attaquer à l’ensemble de la chevelure. Comment vous dire qu’au bout d’un an sans coupe, mes boucles ressemblaient plutôt à un joli foutoir qu’à des anglaises dignes de ce nom. Mon inconscience pathologique m’a poussée à tenter cette expérience :

Image de prévisualisation YouTube

Je n’ai pas immortalisé l’état catastrophique de mes cheveux avant (les boucles n’étaient plus qu’une sombre mousse…), mais voilà le résultat (en demi-queue) :

J'ai testé pour vous... se couper les cheveux soi-même ! dans J'ai testé pour vous... capture

J’ai attaché mes cheveux en queue basse et les ai laissé sécher naturellement. J’ai eu une agréable surprise ! Les boucles sont bien revenues.

Et cheveux lissés, voilà ce que ça donne :

sans-titre-1-300x199 cheveux dans Tuto

J’ai bien respecté la consigne du « tête parallèle au sol« . Penchez plus la tête en avant pour un dégradé plus prononcé.

Evidemment, ça ne remplace pas un tour chez le coiffeur (et l’agréable massage du cuir chevelu), mais c’est une technique efficace qui dépanne bien.

Pour moi, c’est validé !

 

Jessicalee983 |
MARYSE CREATIONS |
Springflower |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une pelote des aiguilles et...
| Lmodetoutpourlamode
| Lapetitemercelote